Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

Logo

Le site des sports de nature associatifs

Sport associatif «   La vie associative ne va pas de soi ! Elle se construit «   Introduction «  

Introduction

La vie associative ne va pas de soi ! Elle se construit.

Les activités physiques et sportives sont organisées selon trois systèmes différents :
  • Le service public qui a en charge l’école mais aussi les nombreuses activités organisées par les collectivités locales, surtout les municipalités.
  • Le système commercial a pris une part prépondérante dans les disciplines médiatisées du sport de haut niveau mais aussi dans « le marché de la forme » et les loisirs sportifs.
  • Le modèle associatif, longtemps seul reste un acteur considérable représenté par un réseau d’associations de toutes tailles, le plus souvent plus ou moins fédérées dans les fédérations délégataires ou affinitaires.

Le système associatif subit les assauts parfois rudes du système commercial et aussi parfois de la part des pouvoirs publics. Certains, tout en lui reconnaissant des valeurs, vont même jusqu’à prédire sa perte au nom de la soi disant efficacité du système commercial qui inéluctablement devrait se généraliser. Pourtant la vie associative sportive a de l’avenir si elle préserve et développe ses valeurs et si elle s’organise, non en imitant, mal, les pratiques commerciales mais au contraire, en associant les adhérents.
 Quelles sont ces valeurs ?
Universalité et gratuité de l'effort, pureté, désintéressement, don de soi, fair-play sont les valeurs sportives traditionnellement mises en avant.
 Elles sont issues principalement de l’école anglo-saxonne du sport au 19ème siècle qui a inspiré Pierre de Coubertin.
Le sport a été crée (ou recréé) comme partie intégrante de l’ éducation de la jeunesse, bourgeoise dirigeante de l’époque qui seule pouvait accéder aux études secondaires.. Parallèlement, l'autres justification du sport et de l’activité physique c'est son action sur la santé de la population. Elle porte plus la marque de l’école suédoise mais a été relayée en France par des militaires comme Amoros et Hébert. Même si l’on en est plus à l’utiliser pour « redonner la vigueur de la jeunesse » comme après la défaite de 1870, lutter contre l’alcoolisme ou la tuberculose2, les effets bienfaisants de l’activité physique et sportive sur la santé sont unanimement reconnus pour tous les ages, de la petite enfance à l’extrême vieillesse.
Le sport travailliste, avec d’autres, s’est ré-approprié ces valeurs, pour les faire partager par ceux qui en étaient exclus, en particulier les ouvriers.

Mais, ce qui distingue la pratique associative, s’est justement qu’elle associe ! Elle contribue, souvent dès le plus jeune age, à responsabiliser, à impliquer, à s’organiser soi même et avec d’autres. Elle contribue alors sans doute à rendre du temps de cerveau un peu moins disponible. Et ce n’est sans doute pas un hasard si, souvent au nom d’une pseudo-sécurité qui serait uniquement incarnée par des professionnels, elle est fortement attaquée.
L’engagement volontaire, gratuit, bénévole, des acteurs dans des activités tournées plus vers l’action que l’administration permet aussi une réduction significative des coûts qui ont mis souvent le sport (certains sports en tous cas) à la portée de l’ensemble de la population. Est-ce encore le cas ?
Face aux attaques de la marchandisation, la vie associative sportive ne se perpétuera, ne se développera, que si elle défend, avec acharnement, ses valeurs.
Si elle les défend en paroles, mais aussi et surtout en actes. Combien, en effet, d’associations n’ont d’association que le nom et calquent leur fonctionnement sur celui des entreprises. Combien de clubs, de sections, de groupes, d’équipes revendiquent un fonctionnement associatif mais constatent que tous leurs efforts sont vains. La vie associative n’est pas spontanée, elle se construit.
Nous allons essayer de dégager quelques pistes de réflexion sur les moyens pour la construire à partir de deux axes : la pratique sportive, comment la concevoir, l’animer, l’organiser, la développer ? le fonctionnement de l’association, de la section, du groupe, de l’équipe ; qu’est qui responsabilise, implique, associe ? Qu’est ce qui produit le contraire ?

Dupuis, Daniel
le 17 mai 2006 à 14:27 GMT

La vie associative ne va pas de soi
Dupuis, Daniel
le 13 mai 2006 à 05:53 GMT
Page has been created

Fichiers

La vie associative ne va pas de soi

partagé par daniel le 17 mai 2006 à 14:27 GMT · 288 téléchargements · 136 192 octets · dans Introduction

détails

Partager
Partager sur Facebook
Poster sur Twitter
Partager sur LinkedIn
Référencer cette page
Surveiller
Fichiers récents